CAP Esthétique

Esthétique, Cosmétique, Parfumerie

Entretenir, mettre en valeur visage et corps, tel est le rôle des titulaires de ce CAP, également formés au conseil et
à la vente des produits cosmétiques, d’hygiène et de parfumerie.
Le-a titulaire du CAP est spécialisé-e dans les techniques de soins esthétiques du visage et du corps : massages,
gommages, masques, épilation, maquillage, manucure ou soins des mains et des pieds, manuellement ou à l’aide
d’appareils spécifiques.
Il-elle est capable de conseiller la clientèle. Il-elle fait la démonstration et la vente des produits de soins, de
maquillage, d’hygiène, de parfumerie. Il-elle peut participer à la gestion des stocks, à la réalisation d’étalages…

Accès à la formation
Après la troisième

Stage
12 semaines de stage en entreprise, réparties sur les 2 ans complètent la formation des élèves de LP.

Débouchés
Les titulaires du CAP Esthétique cosmétique exercent leur profession :

  • en institut de beauté, salon de coiffure
  • en entreprise de distribution, grand magasin, pharmacie ou parapharmacie, grande surface, magasin franchisé et dans les industries de production
  • en établissement de soins, de cure, de convalescence, de réadaptation, du troisième âge, de thalassothérapie
  • en établissement de tourisme
  • à domicile

L’insertion dur le marché du travail est plutôt aisée dans ce secteur en plein développement et qui voit apparaître une clientèle masculine.

Métier accessible :

  • esthéticien-ne-cosméticien-ne.

Poursuites d’études
Même si ce diplôme prépare à l’exercice d’un métier, des poursuites d’études sont cependant envisageables.
Exemples de poursuite d’études :

  • Bac pro Esthétique, cosmétique, parfumerie
  • Bac pro Commerce
  • Brevet professionnel (BP) esthétique cosmétique parfumerie, après le CAP et 2 ans de pratique professionnelle
  • CAP Coiffeur (en 1an)